RETOUR ACCUEIL




[ N° 1 ] <<    N° 2 du 01/01/05    >> [ N° 3 ]    >> [ N° 4 ]    >> [ N° 5 ]

Phase 2 Environnement moteur et accessoires

Après un nettoyage soigneux, les réservoirs peuvent réintégrer leurs logements, circuit d’essence, goulotte de remplissage et isolants sont traités de la même manière

Dans l’attente de leur remontage, de nombreuses pièces sont sablées, retraitées, dans certain cas modifiées



Cages de silent-bloc modifiées


Paliers de bras inférieurs arrières renforcés type “Tour de Corse”

La platine d’injection complète a bien sûr été totalement rénovée et son fonctionnement contrôlé avec la plus grande attention notamment au niveau des débits d’injecteurs à pleine charge qui doivent être optimum, le moteur étant en configuration 200 CV. Les plus connaisseurs d’entre vous auront remarqué la présence d’un petit collier avec une protection rouge sur les tuyaux d’injecteurs, inexistant à l’origine, qui a pour fonction de les tenir parallèlement les uns aux autres et de les protéger d’éventuels frottements sur l’échangeur, ce qui se produit fréquemment (une petite barrette en plastique remplira cette fonction, pas très bien, sur les modèles sortis après 84 je crois).

Détail important, les tubes d’eau en “alu”, très sensibles à la corrosion sont minutieusement éprouvés puis nettoyés avant d’être remis en place. Heureusement aucune fuite n’a été détectée car la “refabrication” de ces pièces, pourtant très souvent à remplacer, ne peut être envisagée pour l’instant faute d’un sous traitant compétitif (la liste des entreprises consultées est pourtant longue).

L’auto étant enfin prête à recevoir son groupe propulseur, le reconditionnement de celui ci a déjà commencé avec la boîte de vitesse. Son fonctionnement étant parfait, seule l’étanchéité est revue. Un travail classique est réalisé, léger “pierrage” des plans de joint remplacement de tous les joints, une attention toute particulière étant portée à ceux de transmission (version trois lèvres des Alpines V6 GTA Turbo, disponibles au MPR Renault), leur positionnement devant être parfait. Quelques petites astuces au montage des cardans et un parfait état de ces derniers suffiront à éviter les problèmes souvent rencontrés à ce niveau.


Dans notre prochain numéro (parution début février), les impatients vont être enfin comblés avec un “morceau de choix ”, la rénovation du moteur.

[ N° 1 ]<< [ N° 2 ] >> [ N° 3 ] >> [ N° 4 ] >> [ N° 5 ]